profdedroit.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 4 octobre 2018

Les formations bordelaises

Vous rêvez de suivre un stage d'un jour ou deux avec Pierre-Brice Lebrun sur un sujet qui vous passionne, et votre employeur ne veut pas accéder à votre demande de formation en intra ? Vous rêvez de visiter Bordeaux ?
Faites-vous plaisir : inscrivez-vous à un stage Réalités & Projets !

Concilier promotion de l’autonomie et devoir de protection : quelles responsabilités pour les professionnels et les établissements ?

Les outils juridiques pour lutter contre les violences intra familiales, au sein du couple ou envers les enfants

La santé et la sexualité du mineur et du majeur protégé

Violences et harcèlement dans le secteur social et médico-social

Retrouvez le calendrier et consultez le catalogue des formations (toutes peuvent bien évidemment être organisées chez vous, dans votre structure)

mercredi 5 septembre 2018

La conférence d'automne dans les ASH

LFSM-PUBASH_V2_1_.jpg

lundi 3 septembre 2018

Les prochaines conférences à Toulouse (2018-2019)

Les conférences parisiennes de Pierre-Brice Lebrun
sont régulièrement dupliquées à Toulouse par l'IFRASS
Télécharger la plaquette de présentation

Travailler avec les personnes âgées et leurs familles
(respect de la vie privée et du consentement éclairé, sexualité, protection nécessaire de la personne, de son patrimoine, etc.)
Le lundi 12 novembre 2018, de 9h30 à 12h30
Télécharger la présentation et le bulletin d'inscription

Les écrits professionnels : quelles responsabilités ?
Le mardi 12 février 2019, de 9h30 à 12h30
Télécharger la présentation et le bulletin d'inscription (bientôt en ligne)

Elles sont programmables partout en France, existent également en format formation d'un jour ou deux à organiser en intra : contactez le service formation continue de l'IFRASS.

mardi 31 juillet 2018

Un mineur de 10 ans mis en examen

Un mineur de 10 ans est mis en examen à Aubervilliers (93) pour avoir allumé - de manière involontaire - un incendie qui a provoqué la mort de quatre personnes, une mère et ses trois enfants. J'entends dire aux infos que ce mineur est trop jeune pour être jugé : c'est faux. Un mineur peut être jugé dès sa naissance, à condition - évidemment - de commettre une infraction, et de la commettre avec discernement (code pénal, art. 122-8), ce qui est en l'espèce probablement le cas, même si l'infraction est involontaire (c'est - si j'ai bien compris - un jeu, une expérience qui a dépassé son auteur). Le discernement a été introduit dans la loi pénale en 1793, dans le Code des délits et des peines, ancêtre de notre code pénal, qui n'a jamais été adopté (le nom du code est directement inspiré des travaux de Cesare Beccaria), il était alors défini comme la faculté de différencier le bien du mal, l'autorisé de l'interdit. Il est aujourd'hui la base de la responsabilité pénale. Ce mineur de 10 ans peut donc être poursuivi (sinon, il n'aurait pas pu être mis en examen), mais il ne risque pas de peine de prison ou d'amende : ces sanctions pénales ne sont accessibles qu'aux mineurs de 13 ans au moment des faits. Il sera vraisemblablement jugé en audience de cabinet (dans le bureau du juge des enfants), mais il peut l'être aussi devant le tribunal pour enfants, et il sera remis à ses parents avec un casier judiciaire qui ne s'efface plus - merci, Dominique Perben - à la majorité (depuis 2004). Ses parents - ou leur assurance - vont devoir - s'il habitait avec eux - réparer pécuniairement les dommages causés, au titre de leur responsabilité civile (code civil, art. 1242).

vendredi 6 juillet 2018

Un grand dictionnaire de la petite enfance

GrandDictionnairePetiteEnfance.jpgCaroline Morel (direction) et Pierre-Brice Lebrun (coordination éditoriale)

publient aux éditions Dunod (28/08/2018)
Le grand dictionnaire de la petite enfance
avec la collaboration de 84 contributeurs

Télécharger la présentation et le bon de commande
Retrouvez-le en ligne sur le site de l'éditeur
Retrouvez-le également sur Amazon (mais faites plutôt travailler votre libraire !)



Il sera officiellement lancé le jeudi 15 novembre 2018
à l'Espace Reuilly (Paris 12e)
où les auteurs donneront une conférence intitulée
Parentalité aujourd'hui, parentalité et autorité parentale
(regards croisés d'une psychologue et d'un prof de droit)
Télécharger la présentation et le bulletin d'inscription
(un exemplaire du Grand dictionnaire inclu dans chaque inscription)
Présentation et inscription en ligne (ou par Convention à retourner à la LFSM)

jeudi 21 juin 2018

Des conférences à Dijon !

Les conférences juridiques low cost de Pierre-Brice Lebrun
à la Ligue française pour la santé mentale (LFSM)
sont désormais dupliquées à Dijon, dans les locaux de la SEDAP
(Société d’Entraide et d’Action Psychologique),
en partenariat avec la LFSM (mettre en place un tel partenariat dans votre région vous intéresse ? contactez le pôle formation de la LFSM)

Autorité parentale et protection de l'enfance
Le jeudi 22 novembre 2018, conférence d'une journée entière

Les outils juridiques pour lutter contre les violences intrafamiliales
(au sein du couple et envers les enfants)
Le mercredi 23 janvier 2019, conférence d'une journée entière

La santé et la sexualité du mineur et du majeur protégé
Le mercredi 13 mars 2019, deux conférences d'une demi-journée

SEDAP, 6 Avenue Jean Bertin, 21000 Dijon (arrêt tram Europe, T2)
Informations : 0811 466 280 - Inscription en ligne

dimanche 10 juin 2018

Parentalité et autorité parentale - La conférence d'automne

Conférence d'automne (sur la journée entière)
de Pierre-Brice Lebrun et Caroline Morel
à l'occasion de la sortie de leur Grand dictionnaire de la petite enfance
(à paraître en septembre 2018, Dunod éditions)

le jeudi 15 novembre 2018
à l'Espace Reuilly (Paris 12e)

La parentalité aujourd'hui, parentalité et autorité parentale
(regards croisés d'une psychologue et d'un prof de droit)

Télécharger la présentation et le bulletin d'inscription
Présentation et inscription en ligne
(ou par Convention à retourner à la LFSM)

L’autorité parentale est le lien juridique qui relie les parents à leur enfant (et réciproquement). La parentalité est un concept qui relève des sciences humaines, elle aborde la fonction de parent dans ses aspects juridiques, politiques, mais aussi socio-économiques, culturels et institutionnels. En France, le mineur est de fait placé sous une mesure de protection appelée minorité, généralement exercée par les parents, titulaires de l’autorité parentale et de son exercice : ces deux concepts dissociables sont complémentaires (on peut avoir l’autorité sans pouvoir l’exercer, ou l’exercer sans en être titulaire). La minorité permet au(x) parent(s) d’élever, d’éduquer et de protéger leur enfant : c’est une mesure liberticide qui prend fin à la majorité ou, plus rarement, à l’émancipation, décision judiciaire comparable à une mainlevée.
L’autorité parentale confère au(x) parent(s) des droits (et probablement des devoirs). Elle est encadrée par quelques obligations (quand une obligation n’est pas respectée, elle est passible de sanctions pénales), et quelques interdictions. Elle attribue au(x) parent(s) une grande liberté éducative : il leur faut néanmoins définir des règles, imposer à l’enfant des limites, des interdits et parfois des sanctions. Les parents doivent également, en permanence, réagir à de nombreuses situations (les pleurs, les écrans, etc.), et certains se retrouvent démunis : c’est alors au professionnel de les accompagner. La limite de leur liberté éducative est la mise en danger de l’enfant, notion éminemment subjective : les pouvoirs publics ont alors vocation à intervenir, par la mise en place d’une mesure d’assistance éducative administrative ou judiciaire, qui – comme son nom l’indique – doit assister les parents dans leur rôle éducatif.

Cette conférence interactive sur la parentalité et l’autorité parentale permettra de croiser les regards d’une psychologue, Caroline Morel, et d’un juriste, Pierre-Brice Lebrun, respectivement directrice et coordinateur du Grand dictionnaire de la petite enfance (septembre 2018, Dunod).

Elle rappellera que la garde de l’enfant a disparu depuis 25 ans, que les parents se retrouvent à égalité, même en cas de divorce ou de séparation (leurs deux signatures ne sont donc jamais obligatoires), que les décisions du juge des enfants ne s’imposent pas au JAF (c’est le contraire) et que le mineur a, lui aussi, des droits fondamentaux, qu’il peut les exercer sans autorisation à chaque fois que son intérêt le commande (droit aux soins, à la sexualité, de s’exprimer en justice, de voir respectée sa vie privée, etc.). Elle réfléchira à la place du parent et aux nouvelles formes de parentalité, au rôle et au positionnement du professionnel face aux importantes mutations de la cellule familiale, qui a beaucoup évolué depuis les années soixante-dix.

LIGUE FRANÇAISE POUR LA SANTÉ MENTALE
11 rue Tronchet - 75008 Paris
01 42 66 20 70 - lfsm@orange.fr

5b98e768bbddbd79f023e765.png

Les prochaines conférences à Paris (2018-2019)

Les Conférences juridiques low cost du mercredi de Pierre-Brice Lebrun à la Ligue française pour la santé mentale (LFSM) ne seront plus forcément programmées le mercredi, mais parfois le mardi, parfois le vendredi, souvent le jeudi, certaines ne seront programmées que sur une demi-journée, d'autres, sur une journée entière, d'autres encore, selon l'ancienne formule, avec une séance le matin, et une séance l'après-midi ... mais elles restent low cost ! Autres nouveautés : le bulletin d'inscription est désormais séparé de la fiche de présentation, et l'inscription en ligne sera bientôt disponible !

Les écrits professionnels : quelles responsabilités ?
NOUVEAU THÈME
Le vendredi 21 septembre 2018 à 9 h 30 (une seule séance)
Téléchargez la présentation et le bulletin d'inscription

Les soins psychiatriques sans consentement
Le jeudi 25 octobre 2018 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)
CONFÉRENCE ANNULÉE (VACANCES DE LA TOUSSAINT)

Argent et famille : entre solidarité financière et obligations alimentaires
Le mardi 11 décembre 2018 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)
Téléchargez la présentation et le bulletin d'inscription

Responsabilité des travailleurs sociaux et secret professionnel
Le jeudi 24 janvier 2019 à 9 h 30 (une séance, sur une journée entière)
Téléchargez la présentation et le bulletin d'inscription

Travailler avec les personnes âgées et leurs familles
(respect de la vie privée et du consentement éclairé, sexualité, protection nécessaire de la personne, de son patrimoine, etc.)
NOUVEAU THÈME
Le jeudi 7 février 2019 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)
Téléchargez la présentation et le bulletin d'inscription

Quelles réponses juridiques apporter aux violences intrafamiliales (au sein du couple et envers les enfants) ?
Le jeudi 14 mars 2019 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)
Téléchargez la présentation et le bulletin d'inscription

La responsabilité civile, pénale et disciplinaire des professionnels de la petite enfance
Le jeudi 4 avril 2019 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)
Téléchargez la présentation et le bulletin d'inscription

Autorité parentale et protection de l’enfance
Le jeudi 13 juin 2019 à 9 h 30 (une séance, sur une journée entière)
Téléchargez la présentation et le bulletin d'inscription


LIGUE FRANÇAISE POUR LA SANTÉ MENTALE
11 rue Tronchet - 75008 Paris
01 42 66 20 70 - lfsm@orange.fr
(métro Madeleine - SNCF Saint-Lazare - RER A Aubert)

Si vous souhaitez être tenu informé(e) des prochaines conférences de Pierre-Brice Lebrun à la LFSM, merci d'indiquer votre email dans la fenêtre ci-contre. Vous souhaitez programmer une telle conférence, n'importe où en France (de préférence au soleil) ? Contactez le webmaster (ecrire@profdedroit.net).

Dans Acteurs de la vie scolaire ...

Pierre-Brice Lebrun a récemment publié plusieurs articles dans la revue Acteurs de la vie scolaire (AVS) du groupe Territorial (certains de ces articles sont repris sur le site de La Gazette Santé Social) : Dans quel cas peut-on exiger un certificat médical à l’école ? (AVS 83, janvier 2017) ; La reconnaissance de la kafâla dans le droit français (AVS 84, février 2017) ; Quelles conséquences pour le défaut de surveillance ? (AVS 91, novembre 2017), Les professionnels face à l’exercice de l’autorité parentale (AVS 94, février 2018), La consommation d'aliments faits maison à l'école (AVS 95, mars 2018), Les professionnels peuvent-ils administrer des médicaments à l’école ? (AVS 97, mai 2018) ...

samedi 9 juin 2018

Mes dernières interventions ...

Je me suis libéré du temps en ce début d'année pour écrire deux livres à paraître bientôt aux éditions Dunod, un Grand dictionnaire de la petite enfance, avec Caroline Morel (il a fallu gérer 82 auteurs pour construire ce beau bébé de 512 pages !) et un Aide-mémoire de droit à l'usage des psychologues, avec Mélanie Dupont, ce qui ne m'a pas empêché d'accumuler un retard considérable (la sortie de l'Aide mémoire est repoussée à janvier 2019).

Deux autres livres sont programmés chez Dunod en 2019 (je suis déjà dessus, je vous raconterai), j'ai travaillé - et je travaille toujours - sur un nouveau Vuibert de droit public (destiné aux catégories A et B de la fonction publique territoriale) dans lequel je gère le chapitre Droit constitutionnel, j'ai publié quelques articles dans Acteurs de la vie scolaire, j'ai - pour la première fois - collaboré à Initia'TIV le Mag, un mensuel spécialisé de la région Grand Est, et aux Cahiers de l'ANRAS (Toulouse) : je publie dans le numéro 4 un article (qui date un peu) sur les violences intrafamiliales.

L'année a commencé à Nantes (deux jours sur la protection des majeurs pour le Conseil départemental de Loire-Atlantique), elle s'est poursuivie à Pantin (le partage d'informations entre professionnels de la petite enfance, pour le Relais des parents, devant une centaine de participants) et à Toulouse, pour l'ANFH et InforSanté, puis pour l'UNASSI (Union Nationale des Associations et Services de Soins Infirmiers) sur la responsabilité des service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), dans le prolongement du cours que je donne à la fac de Montpellier pour le CESEGH. Restons à Toulouse : le cycle de conférences juridiques continue à l'IFRASS, l'école de travailleurs sociaux de Toulouse, il est renouvelé pour 2018-2019, avec deux conférences organisées en matinée. Il continue aussi à Paris, à la Ligue française pour la Santé mentale, et, nouveauté : certaines de ces conférences sont désormais dupliquées à Dijon !

Je suis également intervenu sur la responsabilités des assistantes maternelles pour l'association AS Bussy Baby de Bussy Saint-Georges (77), et à Charleville-Mézières, pour l'UDAF des Ardennes, qui avait réuni une bonne centaine de personnes autour de la santé et de la sexualité du majeur protégé, j'ai participé à Lyon au colloque M'as-tu vu te voir ?, organisé par le CRIAVS Rhône-Alpes (ma participation avait pour titre : Voir et être vu, le regard de la loi) et je suis retourné au lycée, détailler la responsabilité des auxiliaires de puériculture et aides-soignants aux forts sympathiques élèves de l'IFAP du Lycée des métiers des soins à la personne Hélène Boucher (Toulouse) : je précise que j'adore intervenir devant des collégiens ou des lycéens, si cela peut donner des idées à quelqu'un ...

J'ai eu l'occasion de séjourner plusieurs fois en Alsace (Strasbourg, Mulhouse) grâce (encore) à mes amis d'InforSanté et à l'UNIFAF Alsace, pour encadrer des modules intitulés : les écrits professionnels, quelles responsabilités ? (et cela tombe bien : j'adore l'Alsace !). Un module à peu près identique a également été organisé à Grenoble, pour l'ANFH Alpes.
J'ai plusieurs fois donné ma conférence Responsable, mais pas coupable dans le réseau des Universités du temps libre (UTL), Universités inter-âges (UIA) et Universités populaires (UP).

Je suis passé par l'Ardèche (La responsabilité, dans un service de soins à domicile) et par Lille (l'autorité parentale pour les travailleurs sociaux de l'Établissement public de santé mentale d'Armentières), par Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne (Le secret professionnel et l'autorité parentale pour une quarantaine d'assistants de service social), puis par Lens et Metz (la responsabilité et le secret professionnel pour les assistantes sociales de l'ANGDM, avec 3 Oranges communication), puis l'été est arrivé, qui a sonné la fin de mes déplacements, je reprends la route, après deux mois de travail à la maison, le 17 septembre à Colmar, et je vous souhaite d'excellentes vacances, que j'espère ensoleillées !

samedi 26 mai 2018

Les prochaines conférences à Paris (2017-2018)

La famille et l’argent : entre solidarités financières et obligations alimentaires
Le mercredi 4 octobre 2017 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)

Le dispositif français de protection de l'enfance
Le mercredi 6 décembre 2017 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)

La responsabilité des professionnels de la petite enfance
Le mercredi 31 janvier 2018 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)

Travailler avec les adolescents et leurs familles
NOUVEAU THÈME
Le mercredi 7 février 2018 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)

La protection des personnes vulnérables
Le mercredi 14 mars 2018 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)

La laïcité et le fait religieux en institution sociale et médico-sociale
Le mercredi 6 juin 2018 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)

L'autorité parentale : bien en comprendre les mécanismes pour mieux la respecter
Le mercredi 13 juin 2018 à 9 h 30 et 14 h 00 (deux séances)


LIGUE FRANÇAISE POUR LA SANTÉ MENTALE
11 rue Tronchet - 75008 Paris
01 42 66 20 70 - lfsm@orange.fr
(métro Madeleine - SNCF Saint-Lazare - RER A Aubert)

Si vous souhaitez être tenu informé(e) des prochaines conférences de Pierre-Brice Lebrun à la LFSM, merci d'indiquer votre email dans la fenêtre ci-contre. Vous souhaitez programmer une telle conférence, n'importe où en France (de préférence au soleil) ? Contactez le webmaster (ecrire@profdedroit.net).

La vie privée en institution

Intervention de Pierre-Brice Lebrun sur La vie privée en institution, le 26 janvier 2017, pour le Réseau de santé mentale de l'Yonne (Auxerre) : la présentation en vidéo de la conférence est sur Viméo (la totalité de la conférence, qui a duré la journée, est disponible en ligne, il faut juste demander par e-mail un mot de passe) ...

vendredi 9 mars 2018

Les prochaines conférences à Toulouse (2018)

Les conférences parisiennes de Pierre-Brice Lebrun
sont régulièrement dupliquées à Toulouse par l'IFRASS

Quelles réponses juridiques apporter à la violence au sein du couple ?
Le jeudi 8 mars, de 9h30 à 12h30

Le dispositif français de protection de l'enfance
Le jeudi 12 avril, de 9h30 à 12h30

Elles sont programmables partout en France, existent également en format formation d'un jour ou deux à organiser en intra : contactez le service formation continue de l'IFRASS.

mercredi 21 février 2018

Responsable, mais pas coupable

Pierre-Brice Lebrun a donné sa conférence tout public "Responsable, mais pas coupable" à l'Université libre de la Région du Raincy (93) le mardi 28 novembre 2017, et la donnera à l'Université Inter-âges de Chelles (77) le mardi 5 décembre 2017 (cette conférence tourne depuis quelques années dans le réseau des Universités populaires, libres, du temps libre ou inter-âges : elle peut être programmée partout en France).
Retrouvez-la le lundi 12 mars 2018 à 14:30 à l'Espace Saint Jean de Melun (77), organisée par l'Université Inter-âges de Melun Val-de-Seine, en collaboration avec l'Université Paris II Panthéon-Assas.

vendredi 9 février 2018

La santé et la sexualité du mineur et du majeur protégé dans les Ardennes

UDAF_08.pngTéléchargez le programme et le bulletin d'inscription

jeudi 8 février 2018

Voir et être vu : le regard de la loi

CRIAVS_RH.jpgPierre-Brice Lebrun sera présent le matin de cette journée d'étude organisée par le CRIAVS Rhône-Alpes, avec une intervention intitulée Voir et être vu : le regard de la loi.

mardi 30 janvier 2018

La responsabilité des soignants

UNASSI_TOULOUSE.jpgPierre-Brice Lebrun en conférence à Toulouse, demandez le programme !

mardi 5 décembre 2017

Mes dernières interventions ...

Le second semestre a été plus chargé que le premier, je n'imaginais même pas que cela puisse être possible ! Le 13 septembre, direction Strasbourg, pour traiter du respect de la vie privée et du secret professionnel dans la lutte contre les radicalisations, à l'invitation de la Maison des ados, puis Besançon, pour le CNFPT de Franche-Comté (Responsabilité civile et pénale des travailleurs sociaux en prévention et protection de l’enfance), le 18 septembre, je suis allé à Troyes (tout seul), rencontrer les assistants de service social de la gendarmerie du grand-est (le respect de la vie privée, le secret professionnel et le partage d’informations) avant de monter à Sedan pour mes amis d'Inforsanté (Les écrits professionnels : quelles responsabilités ?) et de redescendre à Besançon pour terminer le module de 4 jours entamé la semaine précédente. Le 25 septembre, j'étais à Évreux (La responsabilité des acteurs sociaux et médicosociaux, le respect de la vie privée).

22007926_10211825514366147_3004268301864294842_n.jpgLe 28, j'étais à Cajarc (Lot) pour le CEIIS, Comité d’études et d’informations pour l’insertion sociale (Droits des usagers et laïcité), et le 29 à Montbazens (Aveyron), avec des assistants familiaux (au menu : autorité parentale et responsabilités), je suis ensuite remonté à Évreux, redescendu à Montpellier (quelques cours à assurer) et passé par Toulouse, où le cycle de conférences juridiques organisé par l'IFRASS a repris : ma carte Grand Voyageur Le Club de la SNCF a explosé, son compteur de kilomètres aussi, qui peut témoigner que je passe bien ma vie dans le TGV !

Les conférences ont redémarré à la Ligue française pour la santé mentale le 5 octobre, avec 8 dates programmées, dont celle de la conférence d'automne, et je suis allé début octobre souffler une semaine dans un superbe Radisson Blu, sous le soleil de Malte grâce à Absolu Voyages, l'agence qui concrétise tous mes désirs !

Un autre évènement a marqué - et chamboulé - mon emploi du temps : la sortie le 20 octobre d'un livre qui ne parle pas de droit, dont j'ai dû assurer la promotion en France et en Belgique (pour la parution de nouveaux Dunod, il faudra attendre 2009, avec pas moins de quatre titres, dont je vous reparle bientôt).

Revenons à nos codes : fin octobre, je suis allé à Nantes (L'obligation de soins et les soins psychiatriques sans consentement pour des mandataires judiciaires à la protection des majeurs) et à Saumur (Les droits des usagers, le secret professionnel, le secret partagé, le respect de la vie privée et la place de la famille en EHPAD), début novembre, à Nîmes (l'autorité parentale pour le géant Comundi au Conseil départemental du Gard), à Valence (la protection des personnes vulnérables au centre hospitalier pour Inforsanté) et à Clermont-Ferrand (j'étais invité à une table ronde du Colloque annuel de la fédération ANEF), avant de remonter à Paris (pour le congrès annuel national du CSAFAM), et de rejoindre Rouen, pour ma toute dernière collaboration avec le CNFPT (Obligations professionnelles des responsables de structures de la petite enfance), j'ai aussi disserté sur le rôle du beau-père (tout un programme !) lors d'un colloque sur l'autorité parentale, et sur l'autorité parentale à l'invitation de la Ville de Boulogne-Billancourt (pour les directrices de structures petite enfance).

La conférence d'automne de la LFSM a bien eu lieu à l'Espace Reuilly le 15 novembre, j'ai longuement abordé la délicate question du dossier de l’usager (entre confidentialité et partage d’informations, respect de la vie privée et travail en réseau) devant 200 professionnels très attentifs (merci à eux). L'année prochaine, la conférence d'automne aura lieu aussi le 15 novembre (un jeudi), elle sera principalement destinée aux psychologues, pour célébrer la sortie (chez Dunod) d'un aide-mémoire juridique à leur usage exclusif, que je cosigne avec Mélanie Dupont.

Le vendredi 17 novembre, j'ai passé 2 heures (de 19 à 21 h) sur Radio Libertaire (la radio sans dieu, ni maître, ni pub), dans l'émission L'antenne du social, consacrée aux violences éducatives, j'ai fait un détour par France Terre d'Asile pour aborder le secret professionnel et le respect de la vie privée, je me suis ensuite - après quelques conférences à Pau (64), Chelles (77) et Le Raincy (93) - offert un petit week-end prolongé à Prague (merci Absolu Voyages !) histoire de profiter des charmes du magnifique marché de Noël, puis je suis remonté à Metz (Les écrits professionnels : quelles responsabilités ?), pour finir l'année sur les rotules !
Je vous souhaite un joyeux Noël, une excellente année 2018, pleine de surprises de découvertes et de gourmandises, janvier sera de mon côté consacré principalement à l'écriture (et aussi avril, mai), prenez soin de vous, des autres, et apprenez à dire non, c'est le début de la liberté !

lundi 27 novembre 2017

Défaut de surveillance, autorité parentale et médicaments

Pierre-Brice Lebrun signe, sur le site de La Gazette Santé Social, un article sur les conséquences du défaut de surveillance, un autre sur Les professionnels face à l'exercice de l'autorité parentale et encore un, qui répond à la délicate question Les professionnels peuvent-ils administrer des médicaments à l’école ? (lecture - désolé - réservée aux abonnés).

samedi 11 novembre 2017

Les prochaines conférences à Toulouse (2017)

Les conférences parisiennes de Pierre-Brice Lebrun
sont régulièrement dupliquées à Toulouse par l'IFRASS

Autorité parentale et protection de l'enfance
Concilier la réalité du terrain avec le respect des droits, devoirs et obligations des parents, des enfants et des tiers
Le 19 mai 2017, de 9h30 à 17h00 (une journée entière)

image004.png La laïcité et le fait religieux en institution
Le 20 juin, de 9h30 à 12h30

La violence en institution
Le 6 octobre, de 9h30 à 12h30

La santé et la sexualité du mineur et du majeur protégé
Le 1er décembre, de 9h30 à 12h30

Elles sont programmables partout en France, existent également en format formation d'un jour ou deux à organiser en intra : contactez le service formation continue de l'IFRASS.

- page 1 de 8