Vous imaginez ? Noël est déjà là ! Et je n'ai vu passer ni l'été, ni l'automne, trop occupé à travailler sur mon Droit à l'usage des psychologues sorti en septembre chez Dunod, puis sur la Protection de l'enfance, dans les bacs le 5 février, toujours chez Dunod, et sur je-ne-sais-plus-combien de Vuibert qui sortiront le mois prochain (et celui d'après) !

Ma rentrée a eu lieu à l'IFRASS (Toulouse), avec de futurs éducateurs spécialisés : nous avons, pendant deux jours de module d'approfondissement, travaillé sur la protection de l'enfance. Je suis ensuite parti à Valence (non, pas en Espagne), grâce à Infor Santé, pour sensibiliser le personnel du centre hospitalier aux dangers des réseaux sociaux (et au moyen de s'en protéger), puis à Limoges (j'ai excellemment bien mangé au Parfum d'Oxalys), où j'ai abordé la responsabilité lié aux écrits des professionnels de l'action sociale, médicosociale et du soin (2 jours) avec des professionnels de l'EPNAK venus de Bordeaux, de Muret et de Limoges.

Début octobre, j'ai rejoint Strasbourg, pour Infor Santé, puis pour l'IFRASS, avant la fac de droit de Blois, pour l'École centre-ouest des avocats (ECOA) : nous avons travaillé sur la responsabilité liée aux écrits avec des professionnels de l'ADAPEI-Papillons Blancs d'Alsace (2 jours), puis sur la responsabilité des travailleurs sociaux, dans les locaux du SIE de l'ARSEA (1 jour), et avec des avocats, à Blois, pour l'ECOA, sur les soins psychiatriques sans consentement.
Je suis de nouveau intervenu sur ce sujet - décidément très demandé - à Toulouse pour l'IFRASS et Santé Publique France.

Les conférences à l'IFRASS ont repris, avec une date en octobre, une seconde en décembre, puis d'autres en 2020, les conférences à la Ligue française pour la santé mentale (Paris) et à la SEDAP (Dijon) reprennent en février, mais je suis intervenu, le 5 novembre, à l'occasion d'un colloque de la Ligue sur la santé mentale et la protection de l'enfance, sujet que j'ai également abordé, quelques jours plus tard, lors de la Journée d'étude de la FENAMEF ...

Je suis - comme chaque année - revenu parler responsabilités et secret professionnel chez France Terre d'Asile (FTDA) : les stages sont reconduits en 2020, ils sont ouverts à tous (FTDA est aussi un centre de formation).
J'ai ensuite travaillé sur le secret professionnel et le respect de la vie privée avec l'équipe du CHRS de Belleville (75) qui relève de l'APCARS, et sur la déontologie au centre hospitalier de Chatellerault (86), pour INFOR Santé, avant de rejoindre la MECS Clarence, aux alentours de Nîmes, avec, au programme, les droits et obligations des professionnels en protection de l’enfance (on a parlé autorité parentale, droits des mineurs, responsabilité des encadrants, etc.).

J'ai terminé l'année dans le Périgord, avec le personne d'un EHPAD (droits et obligations des fonctionnaires), pour InforSanté, puis à Rochefort (17), pour Gerfi (la responsabilité des directeurs d'ESSMS) ...

Je vous souhaite d'excellentes fêtes, un joyeux Noël, un beau sapin (roi des forêts ..), le nôtre s'appelle Azraël et nous allons le replanter à côté de ses frères des années précédentes, rendus à la vie sauvage au bout du jardin ... Bonne année !