Actualité chargée, ces derniers mois ! En mai et juillet, j'ai publié deux articles sur le secret professionnel des fonctionnaires, dans La Gazette Santé Social et La Gazette des communes : mon point de vue iconoclaste (étayé, argumenté) a provoqué pas mal de réactions ! En juin, est paru mon premier article dans EMPAN, sur la vulnérabilité (à suivre, la responsabilité, en septembre, et la vie privée, en décembre), j'ai rendu à Dunod la mise à jour de notre DEEJE, et à Vuibert, une dizaine de manuscrits (en six mois), je continue ma collaboration régulière avec AVS, Acteurs de la vie scolaire (et, accessoirement, j'ai publié une nouvelle dans le n° 106 de Brèves : il n'y a pas que le droit, dans la vie).

L'année scolaire s'est terminée le 8 juillet à 17 heures, à la fin de la dernière conférence de l'année à la Ligue française pour la santé mentale, je reprends le 28 août pour participer à la journée pédagogique "petite enfance" du Val de Garonne (Marmande) : entretemps, soleil, siestes, lecture, plages, écriture et tajines !

Depuis janvier, j'ai pas mal circulé : j'ai parlé "secret professionnel, éthique et respect de la vie privée" avec les acteurs sociaux du réseau Osmose (Le Plessis-Robinson), avec les travailleurs sociaux du PACT 31 (Toulouse) et avec ceux, fort sympathiques, de la MECS Les Tourelles (Saumur), avec eux, j'ai aussi abordé l'autorité parentale et la délicate question de la responsabilité. L'autorité parentale, il en a également été question à Châteauroux, pour Réalités & Projets, et à Marseille, pour le Village d'Enfants SOS.

J'ai abordé "le secret professionnel dans le champ du médicosocial" au sein de l'association Espoir 33 (Cenon) et "la responsabilité civile et pénale des assistantes maternelles" devant des assistantes maternelles de la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud, à Saint-Vincent de Tyrosse (Landes), "les droits et libertés de la personne accueillie" au SAVS SAMSAH de La Croix Marine à Clermont-Ferrand (cela m'a donné l'occasion d'aller déguster la saucisse de choux d'Arconsat de mon ami Jean-Louis) et le refus de soins au service de soins à domicile La Providence (Sens). Grâce à l'IFRASS (Toulouse), j'ai pris la parole à l'IUT de Figeac lors d'une Journée de réflexion sur l'Autorité, et j'ai disserté sur "la Loi et la pratique du travail social en CMPP" devant des assistants de service social réunis par la Fédération française des Centres Médico-Psycho-Pédagogiques, avec mon ami Saul Karsz, qui publie également chez Dunod.

Inforsanté m'a envoyé trois fois à Tours, travailler avec des mandataires de l'UDAF 37 sur le respect des droits de leurs majeurs protégés, nous avons fait de l'analyse juridique des pratiques, et réfléchi ensemble à comment faire, et surtout : comment faire mieux. Enfin, pour le CNFPT Alsace-Moselle, je suis allé former des policiers à Strasbourg (cela m'a permis de m'attabler à l'excellent Cruchon de mon ami Gilles), et pour l'IRTS de Montrouge (Hauts-de-Seine), des éducateurs spécialisés de première année qui participaient à un séminaire sur les violences. J'ai également participé à un jury du DE d'EJE (sur le DC1), corrigé pas mal de copies de concours, d'examens ou de préparation, et je suis intervenu sur "le professionnel au cœur de l’intimité familiale dans le travail à domicile" pour le CFPL La Landelle (Tarn).

Les Conférences parisiennes organisées par la Ligue française pour la Santé mentale ont fait salle comble (seuls deux nouveaux thèmes m'ont conduit à intervenir en très petit comité), six conférences sont programmées l'année prochaine (2015-2016) et les inscriptions pour la Conférence d'automne, sur une journée entière, sont ouvertes. Les Conférences de Toulouse, en collaboration avec l'IFRASS, commencent à trouver leur public : l'expérience sera renouvelée en 2016. Ces Conférences sont duplicables dans toute la France, pour un public de professionnels, ou plus large : j'ai ainsi abordé les violences au sein du couple à l'Université populaire de Cluses (Haute-Savoie) et la responsabilité (avec ma conférence "responsable, mais pas coupable") à l'Université du temps libre des Pays du Lot et à l'Université du temps libre en Créonnais (Gironde).

Beaucoup de kilomètres en perspective, l'année prochaine (Rouen, Paris, Tours, Bordeaux, Évry, Limoges, Troyes, Vienne), beaucoup de choses à écrire, pas mal de choses à dire, en attendant, passez de bonnes vacances, prenez soin de vous, et surtout des autres.