L'année a commencé le 28 août, par la journée pédagogique du service petite-enfance de l'agglomération Val-de-Garonne (Marmande), suivie de deux jours à l'IFRASS de Toulouse, avec des éducateurs spécialisés en formation (un module d'approfondissement sur le droit de la famille et la protection de l'enfance), je suis ensuite parti à Rouen, où le CNFPT de Haute-Normandie m'a confié deux stages : "secret professionnel, secret partagé et obligation de discrétion" (2 jours) et "les obligations professionnelles des responsables de structures petite-enfance" (3 jours), j'ai enchaîné avec une conférence intitulée "Le droit des usagers : au niveau des termes, ce qui a changé" lors du Forum du Carrefour national des délégués aux prestations familiales, puis avec "La place du droit en action sociale" à l'IRTS de Rouen-Canteleu : mon intervention a été filmée, la vidéo sera bientôt disponible en ligne.

CNDPF1.jpg Pierre-Brice Lebrun à la tribune du Forum CNDPF le 21 septembre

Le 17 septembre est paru dans Lien Social mon interview sur la responsabilité des travailleurs sociaux et médicosociaux, et les conférences ont repris le 23 septembre à la Ligue française pour la santé mentale.

J'ai ensuite abordé la délicate question de la responsabilité des mandataires judiciaires à la protection des majeurs avec les équipes de l'UDAF du Val-de-Marne avant de traiter celle de la responsabilité des assistants maternels et familiaux au Conseil départemental du Gers (Auch), pour Réalités & Projets, et de décortiquer l'autorité parentale et la protection de l'enfance avec les professionnels de l'ASE de la Haute-Vienne (Limoges) pour le géant Comundi.

J'ai également rencontré, sur le même sujet, les agents du service Enfance de la Ville d'Évry (Essonne), où j'ai passé une excellente journée, même s'il n'y avait plus de boulettes à la cantine quand je suis arrivé.

Septembre a été un peu chargé, mais octobre, un peu plus calme, grâce aux vacances de la Toussaint (à Djerba, comme d'habitude, dans mon petit coin de paradis). Il y a tout de même eu la Conférence d'automne du 7 octobre, à Paris (350 participants m'ont écouté toute la journée parler du travailleur social face à la police et à la justice dans le cadre des violences familiales), et le 8 est paru le numéro d'EMPAN avec mon article sur la responsabilité : j'espère bien continuer longtemps ma collaboration avec cette fort intéressante revue trimestrielle (je serais en tout cas dans le prochain numéro, et dans le suivant). Je reprends le 3 novembre à Vienne (38), le 5 à Bordeaux, et à Marmande, en soirée, puis de nouveau Paris, Rouen, et Troyes, Tours, Osny, Alès, Angoulême …