Pierre-Brice Lebrun, prof de droit

Aller au menu | Aller à la recherche

Formations & interventions

Fil des billets

Le forum du CNDPF

, 07:33

Pierre-Brice Lebrun interviendra le 29 septembre au Forum du Carrefour national des délégués aux prestations familiales (CNDPF) à Paris, dont le thème est
Éthique : de quoi parle-t-on ? de l’injonction aux questionnements
Il tentera de répondre à la question : comment accompagner les parents pour protéger l’enfant dans le respect des droits de chacun ? ...
Mon intervention s'écoute en podcast :



Des formations pour psychologues avec l'École des psychologues praticiens

, 09:06

Pierre-Brice Lebrun propose, avec Mélanie Dupont,
pour l’École des psychologues praticiens (EPP), un module intitulé

Les psychologues et le droit : comprendre les droits, les devoirs et les obligations
Les 4 et 5 mai 2023 en distantiel

Le contenu est celui de l’aide-mémoire Droit à l’usage des psychologues (Dunod, 2019), de Mélanie Dupont et Pierre-Brice Lebrun.

Sessions en intra à la demande, partout en France (ou en distantiel)

Mes dernières interventions ...

, 08:29

La reprise, que l'on attendait depuis mars 2020, a (enfin) pointé le bout de son nez ... en mars 2022 : mon banquier n'en pouvait plus d'attendre !
Janvier, février, ont été calmes, quelques cours à l'École des psychologues praticiens (Paris), qui permettent de déjeuner au Bouillon Chartier Montparnasse (pour les oeufs-mayo, la tête de veau ...), deux sessions de deux jours pour les psychologues du CH Annecy-Genevois (Haute-Savoie), avec un chouette séjour au très accueillant hôtel Atipik, une conférence au Puy-en-Velay (Haute-Loire) ...
Mars a vu l'activité redémarrer : une journée d'études pour l'Adapei de l'Ariège (Pamiers), une journée consacrée au signalement et à l'information pour Patrimoine SA Languedocienne (Toulouse) via le géant Comundi, deux jours à Mantes-la-Jolie (Yvelines) pour APEI DELOS 78 (la responsabilité des travailleurs sociaux) via l'IFRASS (Toulouse), deux conférences à Rodez (Aveyron), pour l'association La Charrette, qui regroupe des assistants familiaux (des "familles d'accueil"), et l'Université du temps libre du Rouergue (Responsable, mais pas coupable, une conférence "tout public" sur la responsabilité abordée de manière juridique, philosophique, politique ...). En avril, après une visioconférence pour la LFSM, une autre pour l'IFRASS (et re-belotte en juin), je suis allé causer responsabilité à l'École supérieure de praxis sociale (Mulhouse), droits et obligations des fonctionnaires au CDEF d'Eysines (Gironde), autorité parentale, protection de l'enfance et droits des bénéficiaires à Ciboure (64), pour le CDEF de Pau (avec un second groupe en mai), j'ai ensuite embrayé sur une formation en visio (le psychologue et le droit) pour l'École des psychologues praticiens (Paris), en duo avec Mélanie Dupont (nouvelle session l'année prochaine, ou sur demande, en intra, en visio), une conf en visio pour NORMANTECC (La confidentialité, la responsabilité et les écrits professionnels), une troisième pour OPP Formation (La protection de l'enfance), une quatrième pour l'Association nationale des auxiliaires de puériculture (ANAP), dont c'était le Congrès annuel, et retour à Annecy, toujours en Haute-Savoie, pour Couples & Familles, qui fêtait son anniversaire en organisant une conférence-débat sur la parole dans tous ses états ...
Le mois de juin s'est terminé entre Toulouse (un module d'approfondissement pour les ES de l'IFRASS), Bordeaux (droits et obligations des fonctionnaires au CDEF d'Eysines), Saint-Nectaire (Puy-de-Dôme), pour une intervention lors d'un séminaire cadres de la Fondation Delta Plus (Limoges), Toulouse, encore (les futurs auxiliaires de puériculture et aides-soignants du lycée des métiers Hélène Boucher, que je rencontre chaque année) et Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), avec les cadres du pôle "accompagnement professionnel" d'Avenir APEI (Concilier devoir de protection et respect des droits des personnes accueillies).
L'année reprend le 30 août à Toulouse (décidément), le 5 septembre à Carcassonne (Aude), et le 29 à Paris, pour le Forum du CNDPF, mon été sera d'ici là en grande partie consacré à Dunod, avec des actualisations et de nouveaux projets ...
Passez de belles vacances, adishatz !

Mes dernières interventions ...

, 06:19

On espérait que ce second semestre allait nous permettre de reprendre une vie normale, je me voyais déjà collectant des centaines de points sur ma Carte SNCF Grand Voyageur Le Club, passant d'hôtel en hôtel, de salle en amphi, de structure en structure, mais cela n'a pas franchement été le cas : les chaînes de commandement, perturbées depuis bientôt deux ans par la situation sanitaire, n'ont pas trouvé le temps - ou l'énergie - de mettre en place les plans de formation, elles ont dû gérer l'essentiel et l'imprévu, les organisateurs de colloques n'ont pas pris le risque de devoir annuler à la dernière minute (chat échaudé ...), ou de se retrouver devant une salle vide, les craintes d'un troisième injection, d'un quatrième confinement, d'une cinquième vague ont fait le reste en tétanisant les foules, je suis donc resté chez moi plus que mon banquier ne l'aurait souhaité, à préparer des petits plats et à faire du gras ...

Seule bonne nouvelle : les visoconférences organisées par la Ligue française pour la santé mentale (Paris) et par l'IFRASS (Toulouse), ont rencontré un vrai succès, en accueillant - via Zoom - des professionnels de la France entière, avec des connexions de Mayotte, de Guyane, de La Réunion et de Nouvelle-Calédonie !
Les prochaines sont programmées en mars, avril et juin, et au second semestre ...

J'ai donc pas mal écrit - c'est un peu mon quotidien depuis mars 2020 - et plusieurs livres sont sortis, ou vont sortir, chez Vuibert (des nouveaux et des versions actualisées), chez Dunod (un nouveau et des versions actualisées), et ailleurs, dans un autre domaine ...

Je me suis tout de même un peu déplacé, d'abord en Seine-Saint-Denis, exposer - à des cérébrolésés et à leurs encadrants - les mécanismes de la responsabilité pour, à la demande d'une résidence ADEF, lutter contre les comportements parfois agressifs de certains résidents, et leurs conséquences pour le personnel, qui ne sait plus comment s'en prémunir (c'était étonnant, mais passionnant), puis, en compagnie de Mélanie Dupont, travailler sur le secret professionnel et le respect de la vie privée avec des psychologues de l'hôpital Avicenne de Bobigny. Je suis ensuite parti pour Dijon et son CHU, aborder le secret professionnel, la responsabilité et les écrits professionnels avec les assistants de service social (deux fois une journée), et j'ai donné, pour le CHD La Candélie (Agen), une conférence grand public sur les droits de l'enfant dans le cadre de la semaine d'information sur la santé mentale (SISM). Le lundi suivant, j'étais à Nantes, avec mes amis de la fédération française des espaces de rencontre (FFER), je suis intervenu le lundi en début d'après-midi sur l'autorité parentale et son exercice, puis à Nice, à l'association Montjoye (sur le même sujet), pour le compte de 3 oranges communication (2 modules de 2 jours), et à Eysines (Bordeaux) pour causer droits et obligations des fonctionnaires avec des éducatrices du Centre départemental de l'enfance et de la famille (c'était un groupe bien sympa, exclusivement féminin). J'ai même fait un saut au CHU de Valence (Drôme), pour travailler sur les réseaux sociaux et définir toutes ces notions parfois obscures de diffamation, droit à l'image, etc. Il y a eu ensuite Gennevilliers, de nouveau avec Mélanie Dupont (les violences intrafamiliales), l'École nationale de la PJJ (Aubervilliers), sur le même sujet, et le lycée des métiers Hélène Boucher (Toulouse), où, comme chaque année, je suis intervenu une demi-journée sur la responsabilité devant les étudiants aide-soignants (donc c'était le dernier jour de cours !), une autre devant les étudiantes auxiliaires de puériculture (j'ai eu de la chance : à la cantoche, c'était le repas de Noël !).

Je reprends en janvier à l'École des psychologues praticiens (EPP Paris), avec un module de cours sur le secret professionnel (3 jours répartis sur le premier semestre), puis je file à Annecy, toujours pour l'EPP, 2 fois 2 jours de travail avec les psychologues du centre hospitalier (le psychologue et le droit), ce sera ensuite - si COVID, Delta et Omicron le veulent - Rodez, Le Puy-en-Velay, Pamiers, Toulouse, Mantes-la-Jolie, Pau ...
Joyeux Noël à tous, et excellente année 2022, démasquée et déconfinée !!

Des formations pour psychologues avec l'École des psychologues praticiens

, 16:07

Pierre-Brice Lebrun encadre, avec Mélanie Dupont,
pour l’École des psychologues praticiens (EPP), un module intitulé

Les psychologues et le droit : comprendre les droits, les devoirs et les obligations
Les 5 et 6 mai 2022 en présentiel (Paris)

Le contenu est celui de l’aide-mémoire Droit à l’usage des psychologues (Dunod, 2019),
de Mélanie Dupont et Pierre-Brice Lebrun.

Sessions en intra à la demande, partout en France (ou en distantiel)

Les espaces de rencontre à Nantes (44)

, 17:58

Pierre-Brice Lebrun interviendra, les 11 et 12 octobre, aux Journées d'études que la Fédération française des espaces de rencontre (FFER) a la bonne idée d'organiser à l'Espace Paul Bouin de Basse-Goulaine, juste à côté de Nantes (Loire-Atlantique), on peut télécharger le programme ...

Mes dernières interventions

, 07:26

Fêtons la fin de ce semestre décousu ! Il est venu le temps d'un futur apaisé, démasqué, vacciné, sollicité, je risque en effet d'être bien occupé, puisqu'il va falloir rattraper les retards accumulés par les structures dans le déroulé de leurs plans de formation, je vais - avec ce qui se profile - faire le plein de mes points Grand Voyageur SNCF et assurer mon statut Le Club ...
Le premier trimestre, donc, a été très calme, tout a été annulé en janvier, seules les conférences avec la SEDAP (Dijon) ont été maintenues en distantiel, et deux jours avec l'ADAPEI de Charente pour Gerfi+, en distantiel également, idem en février, à part une journée au CDEF d'Eysines (33) pour InforSanté, qui a été racheté par le Groupe Avenir Santé Formation, et pour qui je ne travaille plus, après douze ans de bons et loyaux services.
J'ai également mené une action de conseil pour l'ADAPEI des Deux-Sèvres (Niort) qui souhaite conventionner avec les médecins traitants extérieurs qui interviennent dans ses MAS et dans ses FAM, j'ai aussi entamé un marathon avec l'ADAPEI d'Indre-et-Loire (Tours), qui souhaite faire réfléchir ses équipes sur la prise en compte des droits des usagers (une trentaine de groupes d'ici décembre !) ...
En mars, j'ai participé à un webinaire du CNFPT sur la stratégie nationale de la protection de l'enfance 2020-2022 (il est toujours disponible en ligne), je suis allé parler autorité parentale au CDAF du Gard (Nîmes), j'ai travaillé sur les violences intrafamiliales et les nouveautés en matière de signalement (le nouvel article 226-14 du code pénal) avec le service social de l'hospitalisation à domicile (HAD) de l'APHP (Paris).
Le second trimestre est arrivé, porteur d'espoir d'une reprise qui n'a pas vraiment eu lieu, avec deux demi-journées en distantiel en avril, pour la SEDAP (Dijon) et l'IFRASS (Toulouse), sur l'argent et la famille (obligations alimentaires et solidarité financière), l'inceste et les violences sexuelles (heureusement que dans l'autre moitié de ma vie, je traite des sujets plus légers, sur France Bleu, France Inter, Europe 1, etc.).
Je suis retourné à l'IFRASS en mai, pour encadrer un module d'approfondissement sur la protection de l'enfance destiné aux étudiants éducateurs spécialisés en troisième année, j'ai donné une visioconférence pour la LFSM (Paris), et j'ai, en juin, rencontré les étudiants EJE de troisième année à l'IRTS de Montrouge (Hauts-de-Seine), où j'ai débuté un peu par hasard ma carrière de prof, je crois en 1996, pour une demi-journée de travail sur la responsabilité et l'administration des médicaments, juste auprès des soignants du centre hospitalier de Valence (Drôme), avec qui nous avons abordé l'utilisation des réseaux sociaux ...
J'ai donné une visioconférence pour la LFSM (les écrits professionnels, quelles responsabilités ?), je suis allé à Toulouse pour Gerfi+ (autorité parentale et protection de l'enfance sur trois jours) et pour l'IFRASS (concilier devoir de protection et respect des droits des personnes accompagnées), puis - après une troisième semaine à Tours - j'ai rangé le cartable que je ne reprendrai qu'en septembre : le 8 et le 9, je serai en Seine-Saint-Denis, ensuite il y aura Dijon, Nantes, Tours, Montpellier, Nice ...
Plusieurs des livres écrits, travaillés, finalisés, actualisés pendant les confinements successifs sont sortis, chez Dunod (la troisième édition du Droit en action sociale et médico-sociale, la seconde du Grand dictionnaire de la petite enfance) et chez Vuibert, d'autres sont en chantier, ils vont sortir cet été, ou à la rentrée, et la liste des suivants s'allonge : l'été sera studieux, je vous le souhaite excellent ! prenez soin de vous ...

Des formations pour psychologues avec l'École des psychologues praticiens

, 05:14

Pierre-Brice Lebrun encadre, avec Mélanie Dupont,
pour l’École des psychologues praticiens (EPP), un module intitulé
Les psychologues et le droit : comprendre les droits, les devoirs et les obligations
Les 26 et 27 avril 2021 - FORMATION ANNULÉE
PROCHAINES SESSIONS : 5 et 6 mai 2022 en présentiel (Paris)

Le contenu est celui de l’aide-mémoire Droit à l’usage des psychologues (Dunod, 2019),
de Mélanie Dupont et Pierre-Brice Lebrun.
Sessions en intra à la demande, partout en France (ou en distantiel)

Mes dernières interventions ...

, 07:39

J'ai profité de l'été pour apprendre de nouveaux mots, comme distantiel, e-learning et webinaire (qui peut être synchrone ou asynchrone), masterclass, visioconférence, je me suis fait deux nouveaux copains, Zoom, Teams et Jitsi, j'ai joué au Tetris d'agenda, entre reports, urgences ('faut utiliser les budgets), incertitudes et reprogrammations des sessions déprogrammées. J'ai également dû beaucoup communiquer sur les cours et conférences en ligne : ils ne sont pas encore vraiment entré dans les moeurs du secteur social ou médicosocial.
La chaîne de commandement était perturbée, désorganisée, elle avait d'autres priorités, formaliser une inscription était parfois compliqué. Elle devait jongler avec beaucoup d'incertitudes, mais, comme l'a fort bien énoncé Emmanuel Kant : on mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de supporter.
J'ai beaucoup bossé pour Vuibert, et pour Dunod : heureusement qu'ils étaient là (et ce n'est pas fini) !
Je comptais sur la reprise de septembre, qui n'a pas eu lieu : deux jours à Saint Lizier (09) pour travailler, masqués, avec les assistants de service social du Centre hospitalier Ariège-Couserans (CHAC), un jour au Centre départemental de l'enfance et de la famille (CDEF) d'Eysines (33) pour InforSanté, et Angoulême a été annulé (reporté deux fois, il est reprogrammé en janvier 2021, il est probable que le troisième confinement en décide autrement).
J'ai démarré, avec la SEDAP de Dijon, une Masterclass en ligne sur la responsabilité : cinq cours d'une heure et demie répartis sur cinq mois pour quinze participants, une seconde Masterclass, sur l'autorité parentale et la protection de l'enfance démarre en février, c'est probablement l'avenir de la formation (et cela permet d'avoir des inscrits en Outre-mer, et dans toutes les provinces métropolitaines, même les plus reculées).
Je me suis dit qu'en octobre, tout allait redémarrer : un second jour à Trappes (78), avec toute l'équipe du service jeunesse (pour travailler sur la protection de l'enfance), une conférence à la Ligue française de santé mentale (75), une à la SEDAP de Dijon (21), une à Montbéliard (25), sur un sujet très différent, et rideau ! La conf de Dijon était organisée en présentiel et en distantiel : j'étais filmé en train de parler à des participants, tandis d'autres me voyaient sur leur écran et pouvaient en direct poser des questions, j'ai donné les suivantes dans mon salon, en distantiel, pour la SEDAP, pour France Terre d'Asile, pour l'IFRASS et pour la LFSM ...
J'ai aussi travaillé en visio avec l'équipe de direction du CH Erstein (67) sur le cadre légal des soins psychiatriques sans consentement (SPSC) à la demande d'InforSanté, et avec toute l'équipe du CH La Candélie (47) sur l'autorité parentale et la protection de l'enfance, puis deux jours avec des psychologues sur le droit à l'usage des psychologues pour l'APPEA, est alors venu le temps de décorer le sapin, qui sera ensuite replanté au fond du jardin, où, à force, se développe une véritable sapineraie ...
Je vous souhaite un Joyeux Noël et de beaux Réveillons confinés, prenez soin de vous !

Les formations parisiennes pour France Terre d'Asile

, 16:41

Pierre-Brice Lebrun encadre des stages ouverts à tous à Paris (19e) pour France Terre d'Asile (qui possède ses propres salles et son propre organisme de formation)

La responsabilité professionnelle dans le secteur social et médicosocial
Les 16 et 17 novembre 2020 (catalogue, page 53)

Le respect de la vie privée et le secret professionnel
Le 18 novembre 2020 (catalogue, page 48)

Téléchargez le catalogue - Ces formations s'adressent à tous les professionnels de l'action sociale et médicosociale, de l'enfance et de la jeunesse, de la santé, de l'éducation, etc. - Elles peuvent être organisées en intra, contactez France Terre d'Asile

France Terre d'Asile - Centre de Formation
130, rue d’Aubervilliers – 75019 Paris
01.53.20.89.60 - formation@france-terre-asile.org
Métro Riquet, RER et tramway Rosa Parks

Les formations bordelaises pour Réalités & Projets

, 19:16

Pierre-Brice Lebrun encadre à Bordeaux des stages catalogue organisés par Réalités & Projets !

Concilier promotion de l’autonomie et devoir de protection : quelles responsabilités pour les professionnels et les établissements ?
Le 18 février 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions
Le 22 septembre 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions

Les outils juridiques pour lutter contre les violences intra familiales, au sein du couple ou envers les enfants
Les 23 et 24 janvier 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions
Les 22 et 23 octobre 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions

Le droit pénal des mineurs (nouveau code de justice pénale des mineurs)
Le 18 mai 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions
Le 5 novembre 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions

Violences et harcèlement dans le secteur social et médico-social
Le 24 mars 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions
Le 24 septembre 2020 à Bordeaux (33) - Inscriptions

Consultez le catalogue des formations, ou demandez-le à Réalités & Projets.
Toutes ces formations (et d'autres) peuvent être organisées en intra, partout en France : contactez Réalités & Projets.

Mes dernières interventions ...

, 04:49

Confinement oblige, ce billet va être assez court : de mi-mars à aujourd'hui, je n'ai pas beaucoup bougé de chez moi, toutes mes interventions, conférences, cours, stages (etc.), ont été annulés, reportés à la rentrée, ou après janvier, ce qui m'a permis de rattraper - en partie - mon retard endémique chez Vuibert et chez Dunod (c'est la bonne nouvelle), je vais donc pouvoir consacrer l'été à un autre projet d'écriture, légèrement différent ...

J'ai débuté l'année fin janvier au CDEF d'Eysines (33) pour mes amis d'INFOR Santé, qui m'ont ensuite envoyé à Orléans (45), afin d'aborder la question des soins psychiatriques sans consentement avec des agents du service départemental de protection de l'enfance du Loiret (et nous avons largement débordé sur les soins en général), j'ai ensuite gagné Saint Quentin (02) pour une conférence d'une journée devant un large public (dont cinq gendarmes en uniforme), organisée par la Maison de l'égalité et du droit, avec au programme l'autorité parentale (le matin) et le respect de la vie privée (l'après-midi).

J'ai profité de deux jours de relâche à Paris pour enregistrer des vidéos de promotion de mes deux derniers Dunod, le Droit à l'usage des psychologues (septembre 2019), et La protection de l'enfance, arrivé en librairie le 5 février 2020 (oui, je sais, je ne suis pas très télégénique, et personne - sauf moi et mon épouse - n'a aimé mon foulard à fleurs), ainsi qu'une troisième vidéo (qu'on ne trouve que sur Facebook) sur un sujet atypique, pour Kawa News (il n'y a pas que le droit, dans la vie !).

J'ai également enregistré des réponses aux questions juridiques posées par les enfants (au 01 56 40 43 57), dans l'émission Les p'tits bateaux, présentée par Noëlle Bréham sur France Inter (programmée le dimanche à 19:30, elle s'écoute aussi en podcast) : ma première réponse a été diffusée le dimanche 9 février (j’aimerais savoir si c’est seulement les adultes qui peuvent être pédophiles).

Le samedi, sérieux : journée nationale d'études et de formation de l'UFNAFAAM intitulée Assistant familial : une profession en voie de disparition ?, je suis intervenu, juste après Adrien Taquet, secrétaire d'État, sur La responsabilité de l’assistant familial, la précarité engendrée par ces situations et les manières de se défendre, et le mardi, j'étais à côté de Nîmes (30), au FAM Le Bois des Leins, de Sésame Autisme Languedoc-Roussillon (Les écrits professionnels : quelles responsabilités ?).

J'ai ensuite eu le plaisir de retrouver les assistantes sociales du service d'hospitalisation à domicile (HAD) de l'APHP (75), sur le thème : L'argent et la famille, entre obligations alimentaires et solidarité financière (c'est un nouveau chapitre du Droit en action sociale et médicosociale à paraître en 2021), je suis allé à Noisiel (77), au foyer d'hébergement et de vie Clémentine (La responsabilité des travailleurs sociaux) et à Fontainebleau (77), pour le Pôle d'autonomie territorial de Seine-et-Marne (Le secret professionnel et le partage d'informations), puis, comme vous, je me suis retrouvé confiné avec femme et enfants (et ce n'est pas le chien et le chat qui ont été les plus difficiles à supporter ...).

En mai-juin, j'ai juste commencé à travailler sur la protection de l'enfance et les procédures de signalement avec les équipes du service jeunesse de la ville de Trappes (78), une seconde journée est programmée en octobre, et j'ai donné cours en ligne aux EJE3 de l'IRTS de Montrouge (sur la responsabilité des EJE et l'administration des médicaments).

Les conférences ont - comme chaque année - repris en janvier à Paris (avec la LFSM), à Toulouse (avec l'IFRASS) et à Dijon (avec la SEDAP), celles de mai et de juin ont été annulées (le cycle continue au second semestre), mais celle de Dijon a exceptionnellement été organisée en visioconférence : elle a rencontré un vrai succès, en rassemblant des participants de toute la France : est-ce l'avenir de la formation ? probablement ... Foix, Marmande, Orléans, Toulouse (le lycée Hélène Boucher), on se voit bientôt, Versailles, Angoulême, on se retrouve en septembre, en janvier, et je vous souhaite à tous un excellent été !

- page 1 de 3